Accueil ACTUALITES Volet recettes de la loi de finances rectificative2018 : L’ufr s’abstient
Volet recettes de la loi de finances rectificative2018 : L’ufr s’abstient

Volet recettes de la loi de finances rectificative2018 : L’ufr s’abstient

0

Au terme de l’examen du PLFR 2018 dans son volet recettes, notre groupe parlementaire porte des réserves sur :
1- les mécanismes de collecte des recettes;
2- les systèmes d’établissement des assiettes;
3- la participation au budget des régies financières, pour lesquelles les points d’opacités persistent encore (ARPT, OGP, OGC, Port autonome, Port Conteneur, Marine marchande, etc),

4- la fonctionnalité optimale de l’unicité de caisse;
5- l’application correcte de la LOFT;
6- l’obsolescence de la nomenclature budgétaire bien que cela soit en cours.
7- le poids de la création monétaire dans notre économie et la participation de la banque centrale dans les recettes budgétaires.
8- les impôts des sociétés minières qui mérite d’être élucidées, parce que, traitées de façon globale dans le budget.
Des réponses à certaines nos nombreuses préoccupations ont été données lors des inter-commissions sans pourtant convaincre nos députés. C’est pour cela nous demandons à obtenir des explications détaillées sur :
– les recettes minières dont la baisse est clairement constatée dans le collectif budgétaire,

– le budget de l’ARPT et son fonctionnement,

– les contributions des autres régies financières (OGP, OGC, Port autonome, Port Conteneur, Marine marchande, etc.)
La baisse générale des recettes interpelle sérieusement les députés et doit inquiéter le gouvernement, à cause de sa répercutions particulière sur les ministères et les institutions, dont nous parlerons plus tard au moment du volet dépenses.

Ahmed Tidiane Sylla de l’UFR

Share Button
Guineesignal

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *